Histoire

« La Sociedad de Estudios Vascos » (Société d´Etudes Basques), dont le but principal est de restaurer la personnalité du Peuple Basque, a été créée et promue par des remarquables personnalités du monde culturel et scientifique dans la deuxième décennie du XXème siècle.

Dès la création de « Eusko Ikaskuntza », Mr. José Miguel de Barandiarán faisait partie de la direction, étant membre de l´Assemblée Permanente de la « Sociedad de Estudios Vascos » de 1921 à 1936.

D´autre part, ses initiatives scientifiques dans le domaine de la recherche ethnographique et préhistorique se sont développées dans le cadre de Eusko Ikaskuntza et les publications dirigées par lui même (« Eusko Folklore, Materiales y Cuestionarios » et « Anuario de Eusko Folklore ») ont été des publications de la Société.

Interrompues les activités de Eusko Ikaskuntza en 1936 à cause de la guerre civile, il favorisa pendant son exil en Iparralde, des activités scientifiques telles que la création de la « Sociedad Internacional de Estudios Vascos » et le « Instituto de Humanidades IKUSKA (département d´Anthropologie), la parution de la « Revista de Estudios Vascos » appelée Eusko Jakintza et la célébration des congrès VII et VIII d´Etudes Basques.

Toutes ces activités étaient intentionnellement et spirituellement, une continuation de celles réalisées par la « Sociedad de Estudios Vascos » avant la guerre.

En tant que membre de la dernière Assemblée Permanente de la « Sociedad de Estudios Vascos « , il promut en compagnie d´autres membres appartenant à cette Assemblée, tels que Mr. Justo Garate Arriola, Mr. Aingeru Irigaray, Mr. Manuel Irujo Ollo, Mr. Manuel Lekuona Echabeguren et Mr. Joaquin Yrizar Barnova, la mise en marche de la « Sociedad de Estudios Vascos », créant à cet effet une Assemblée Permanente Provisoire en 1977, dont la présidence lui fut accordée.

Lors de l´Assemblée Générale de la « Sociedad de Estudios Vascos », qui eut lieu à Oñate, en septembre 1978, José Miguel de Barandiarán fut nommé Président de la « Sociedad de Estudios Vascos » et il fut réélu pour ce poste en 1983 et 1987 successivement.

Dû à son rattachement permanent à Eusko Ikaskuntza - Sociedad de Estudios Vascos et à son esprit constitutif, José Miguel de Barandiarán manifesta son désir de contribuer, avec la « Sociedad de Estudios Vascos », à la création d´une fondation culturelle privée portant son nom.

« La Sociedad de Estudios Vascos - Eusko Ikaskuntza » manifesta aussi son désir de contribuer avec Mr. José Miguel de Barandiarán Ayerbe, à la création d´une fondation culturelle privée appelée « José Miguel de Barandiarán », en reconnaissance de son énorme travail scientifique.