• slider_109.jpg

Anuaire de Eusko Folklore

L'Annuaire de Eusko Folklore fut crépar Mr. José Miguel de Barandiarán en 1921 et il parut comme publication de la Sociedad de Estudios Vascos (Société d'Etudes Basques). Par conséquent, cette publication est la plus importante parmi les revues scientifiques publiées de nos jours dans le Pays Basque.



Nous pouvons distinguer deux étapes dans sa longue et difficile vie: dans la première, ses premiers 14 tomes, qui furent publiés à Vitoria entre 1921 et 1935.

Alors que la guerre civile interrompt sa parution et que son directeur et ses collaborateurs partirent en exil, elle reprend une deuxième étape en tant que publication de la Sociedad de Ciencias Aranzadi (Société de Sciences Aranzadi), dirigée par son fondateur. Pendant cette étape, de 1955 à 1981, 16 tomes parurent. La Sociedad de Estudios Vascos-Eusko Ikaskuntza complétement rétablie en 1978 et avec l'accord de la Sociedad de Ciencias Aranzadi, l'Annuaire de Eusko Folklore fut à nouveau publication de la Sociedad de Estudios Vascos. En 1988, la SEV fait apport de l'Annuaire de Eusko Folklore à la Fondation José Miguel de Barandiarán, comme bien ou propriété de la Fondation.

L'Annuaire recueille fondamentalement des travaux de recherche réalisés dans le domaine de l'ethnographie basque, bien que quelques tomes incluent des travaux de recherche dans le domaine de la préhistoire et la paletnographie. Ses 49 tomes publiés, forment un corpus de matériels ethnographiques essentiels pour l'tude de la culture traditionnelle basque.

Parmi les collaborateurs de cette revue, il faut faire référence à des chercheurs tels que J.M. de Barandiaràn, M. De Lekuona, T. De Aranzadi, Caro Baroja, Jesús Mª Larrea, J. Aguirre, J. Garate, Juan Garmendia, G. Lacombe, A. Irigaray, Gerardo López de Guereñu, Thalamas Labanbi-dar, J.M. Ugartechea, Philippe Veyrin, etc.